Le métier de Comportementaliste

Un autre regard


Les propriétaires se demandent souvent vers qui se tourner en ce qui concerne leur animal de compagnie. Avant toute chose, faisons le point : le vétérinaire est LE professionnel de santé animale vers qui se diriger au moindre signe de maladie, douleur ou petit bobo du quotidien. L'éducateur canin est un spécialiste du dressage du chien qui enseigne aux particuliers les techniques pour arriver à dresser et faire exécuter des ordres à son chien. Le comportementaliste est un spécialiste du comportement animal  qui peut vous aider dans les difficultés de cohabitation que vous rencontrez avec votre animal au quotidien. 

Un Comportementaliste est avant tout un spécialiste de la relation homme/animal. Expert en communication, il vous aide à mieux comprendre les comportements de votre chien, comportements qui sont bien spécifiques à une cohabitation avec l'homme. Il ne pratique ni dressage, ni éducation mais intervient à domicile pour apporter une aide personnalisée aux propriétaires qui rencontrent des difficultés avec leur(s) chien(s).

Le Comportementaliste considère l'animal dans son environnement et dans son système familial (approche systémique). En effet, chaque comportement produit par l'animal a une raison d'être, même lorsqu'il est gênant pour les humains qui cohabitent avec lui. Tout comportement a valeur d'adaptation.

Le rôle du Comportementaliste est d'amener les propriétaires à voir autrement leur animal, leur faire percevoir ce qu'il ressent, ce qui le pousse à se comporter ainsi, c'est en fait leur ouvrir les yeux sur le monde émotionnel de leur compagnon.

C'est l'animal dans son contexte de vie et dans sa cohabitation étroite avec les humains qui l'entourent que le Comportementaliste regarde. L'animal n'est pas un élément isolé et les comportements qu'il produit (pour s'adapter rappelons-le) sont en adéquation avec ce qu'il vit.

C'est en respectant les besoins éthologiques de l'animal, en lui proposant une cohabitation stable et adaptée à sa sensibilité que l'on peut amener chacun à se sentir mieux : animal et humain.

Le Comportementaliste aide ainsi les propriétaires à établir une bonne communication avec leur animal, une relation plus harmonieuse qui le conduira à se paisibiliser de lui même, qui lui permettra de s'adapter plus facilement. C'est en recherchant les causes du comportement gênant que l'on peut ensuite proposer des recommandations qui permettent de soulager l'animal et ainsi de réduire voire faire disparaître complètement les problèmes.

Mais le Comportementaliste peut aussi intervenir à titre préventif : pour l'accueil du chiot, en prévision de l'arrivée d'un bébé ou d'un autre animal, d'un déménagement ... C'est une aide précieuse qui permet de gérer ces changements au mieux afin d'éviter d'éventuels problèmes à venir.

Consultations à domicile : une nécessité


Chaque chien est unique : il est le fruit de son héritage génétique, de ses conditions de développement précoce, de ses expériences et de son quotidien avec sa famille humaine.

De même, chaque famille est unique. Chaque humain partageant la vie de l'animal n'a pas les mêmes attentes, pas les mêmes comportements, pas les mêmes habitudes avec le chien.

Comment alors proposer sérieusement des changements à mettre en place si l'on ne peut pas voir l'animal dans son environnement familial quotidien ? Il n'y a pas de recette miracle, pas de trucs et astuces qui fonctionnent pour tout le monde. Une recommandation faite pour un animal dans sa famille ne sera peut être pas du tout adaptée pour le  voisin qui rencontre un problème identique (ou presque !) avec son chien. Parce que ce n'est justement pas le même chien, ni la même famille !

Il est nécessaire de s'adapter à la sensibilité de chaque individu et pour cela il faut avoir pu l'évaluer au sein même de la cohabitation, dans des conditions normales de vie (et non dans un cabinet ou sur un terrain de dressage).

Et l'éducation canine dans tout ça ?


Ne mélangeons pas tout, Comportementaliste et Educateur canin sont deux métiers complètement différents. Si vous souhaitez dresser votre chien, lui apprendre à s'asseoir, se coucher ou aboyer sur ordre, c'est à un éducateur canin que vous devrez vous adressez. En effet, à condition qu'elle soit menée en douceur et en proscrivant toute forme de violence/contrainte sur l'animal, l'éducation canine s'avère utile pour conditionner un chien à s'asseoir, se coucher, revenir au pied ou marcher en laisse ... Des "tours" qui peuvent vous être bien utiles dans la vie de tous les jours.

Cependant, lors de difficultés rencontrées dans une cohabitation (destructions, aboiements, malpropreté, hypersensibilité, agressivité ...), l'éducation montre ses limites. Ce n'est en effet pas en dressant un chien qu'on l'amène à ne plus détruire en notre absence ou à avoir moins peur de tout. C'est en recherchant de manière approfondie les causes qui pousse l'animal à se comporter de la sorte que l'on peut faire évoluer les choses et apporter un mieux-être à chacun. Pour ce type de difficultés, c'est à un Comportementaliste qu'il faut faire appel.

Ces deux professions sont donc bien différentes mais elles peuvent être complémentaires. Le Comportementaliste permettant de rétablir  une cohabitation harmonieuse et une bonne communication entre humain et animal, l'éducation canine permettant d'apprendre des "tours" au chien. A noter que pour que l'éducation puisse être efficace, il faut des bases solides et une cohabitation correctement gérée au quotidien avec l'animal (c'est justement ce que permet l'aide d'un Comportementaliste).

Sur quels critères se baser pour choisir ?


Lorsque vous choisissez de faire appel à un comportementaliste, vous devez prêter attention  à plusieurs aspects avant de vous décider :

- la formation suivie : il est important de se renseigner sur le sérieux de la formation suivie par le professionnel que vous allez contacter. Une école par correspondance n'a rien à voir avec une école "en live" où l'on peut accompagner ses formateurs en consultation ... Evitez les personnes qui ne justifient d'aucune formation et disent avoir appris sur le tas. A moins d'avoir fait des années de recherches scientifiques, ces personnes n'ont pas les connaissances requises pour se prétendre Comportementaliste. On peut très bien cohabiter avec des chiens depuis longtemps sans pour autant bien les connaître !

- la méthode utilisée : évitez absolument toutes les personnes qui utiliseraient la contrainte ou la punition, quelle qu'elle soit, sur l'animal. Un Comportementaliste n'agit pas directement sur l'animal mais sur son milieu. C'est ensuite l'animal qui s'adapte et qui modifie de lui-même ses comportements. Le but est bien de le soulager, de l'amener à se sentir mieux, pas de l'enfoncer ! Un bon professionnel ne vous proposera pas de "redresser" votre chien ou de le remettre dans le droit chemin mais plutôt de vous aider à comprendre ses comportements pour ensuite l'aider à aller mieux. C'est un métier d'aide, pas un travail de force.

Enfin, sachez que nous ne sommes pas là pour juger, mais bien pour aider. Les situations, même les plus complexes et difficiles, ont toujours une explication. Prenez un premier contact (mail, téléphone) et voyez par vous même ! Le feeling fera le reste !



Copyright © 2014. Tous droits réservés.Lien vers le site chat
Ajouter ce site à vos favoris