Au secours, mon chien a mordu !

Les conduites agressives du chien sont encore mal connues aujourd'hui. Beaucoup d'entre elles pourraient être évitées si le chien était un peu mieux compris. Car un chien ne mord jamais sans raison ...

A savoir : les différentes phases de la conduite agressive

La morsure n'est qu'une partie de la conduite agressive. Celle-ci se divise en trois phases distinctes : la menace, le passage à l'acte (morsure) puis la phase d'apaisement.

Dans une situation qui l'inconforte et que le chien veut voir cesser, celui-ci va commencer par menacer. Le but est ici d'impressionner pour faire reculer l'autre ou pour faire cesser la situation dérangeante. Le chien menace pour éviter de passer à l'acte et donc de mordre, en espérant ainsi que le message sera suffisant et que la situation cessera. La menace est facilement reconnaissable chez le chien : il grogne, retrousse les babines, s'aplatit au sol ou au contraire se fait le plus gros possible, ses mouvements de raidissent, il parait se déplacer de manière mécanique, ses pupilles se dilatent, les poils de l'échine se dresse ...

Lorsque la menace n'est pas comprise pour ce qu'elle est (un avertissement) et que la situation perdure, le chien n'a plus le choix et passe à l'acte : il mord. En fonction de la situation et de la réaction de la personne attaquée, le morsure peut être plus ou moins sévère. Le chien ne s'arrête que lorsque la situation prend une meilleure tournure : l'inconfort s'arrête, la personne recule ou s'en va ...

Vient ensuite la phase d'apaisement. Chez les canidés, pour marquer la fin du conflit, l'un des deux individus va venir apaiser l'autre en signe de fin de combat : le chien vient ainsi lécher la personne mordue, poser sa patte sur elle ... Ce n'est pas une demande de pardon mais un simple message d'apaisement ! Dans de très nombreux cas, le comportement du chien est mal interprété et le chien peut alors remordre une nouvelle fois puisque visiblement, le message n'est toujours pas passé.

Ainsi un maître qui se fait mordre par son chien alors qu'il est train de la caresser va s'arrêter, surpris par l'agression de son animal. Voyant celui-ci s'approcher de lui pour lui lécher la main mordue, il va vouloir le caresser à nouveau comme pour accepter "ses excuses" et se refera mordre aussitôt la main posée sur l'animal ...

Quelles raisons peuvent pousser le chien à mordre ?

De très nombreuses raisons peuvent pousser un chien à mordre. Chaque animal est unique et a une sensibilité qui lui est propre, aussi, chaque chien réagira différemment dans un même type de situation. Il est impossible de lister toutes les possibilités puisqu'elles sont individuelles. Cependant, parmi les causes les plus fréquentes de morsure, on peut citer :

  • la douleur ou l'irritation : le chien a simplement mal quelque part et mord sous le coup de la douleur. C'est par exemple le vieux chien arthrosique sur qui un enfant se jette, un chien à qui l'on fait mal pendant le toilettage, qui a un membre cassé que l'on touche ...

  • la peur : c'est le type d'agression le plus fréquent et le moins bien identifié. Le chien acculé, sans possibilité de fuite ou tout simplement surpris, mord parce qu'il a peur et tente de mettre de la distance entre lui et ce qui l'effraie. C'est par exemple un chien enfermé dans une voiture qui se montre menaçant où le chien de la famille qui mord alors qu'on vient le déranger dans son sommeil.

  • les relations sociales : le chien est un animal social par excellence, il a besoin d'une organisation sociale claire au sein de sa famille. Lorsque celle-ci n'est pas fixe mais changeante et donc déstabilisante et insécurisante pour l'animal, il peut agresser pour tenter de clarifier les rapports qu'il entretient avec ses humains ou conserver des privilèges qui lui ont été accordés et qu'on tente de lui retirer.

  • le comportement redirigé : le chien ne peut atteindre ce qui l'effraie, l'agresse ou le met en tension et agresse alors l'individu disponible à proximité. Ainsi, le chien qui se met à hurler quand il voit le facteur passer à vélo va peut être mordre son congénère ou son maître s'il est à portée de crocs !

  • la prédation : le chien est un prédateur domestiqué. Son instinct peut se réveiller à tout moment. Ce type d'agression s'observe généralement sur des petites animaux (chats, rongeurs ...) mais peut également s'observer sur l'homme. Un enfant qui court en criant peut ainsi déclencher l'instinct de poursuite du chien et se faire mordre.

  • le cas particulier de la morsure instrumentalisée : c'est le cas le plus dangereux. Le chien qui vit des situations stressantes à répétition est amené à mordre à chaque fois pour obtenir un mieux être. Ce faisant, il apprend que la menace ne sert à rien puisqu'il faut en venir aux crocs à chaque fois pour être entendu ! Ce chien ne menace donc plus et mord directement, la situation devient dangereuse. 

Comment réagir pour éviter l'accident ?

Quelle que soit la raison pour laquelle votre chien (ou un chien inconnu) vous menace, le meilleur moyen d'éviter la morsure est bien de l'écouter et de respecter ce que l'animal exprime. Il n'est pas forcément méchant, ni particulièrement agressif mais vous témoigne que quelque chose ne va pas et qu'il faut que ça cesse, vite ! Si vous étiez en train de l'approcher,  arrêtez vous et reculez lentement, si vous étiez en pleine séance de toilettage, n'attendez pas la morsure pour y mettre un terme. En bref, laissez le tranquille et prenez en compte le message !

Par la suite, évitez de renouveler les situations que vous savez dangereuses et anticipez : si votre chien grogne chaque fois que vous approchez de sa gamelle, ne vous en approchez plus ! Sur le moment, c'est la meilleure réaction à avoir afin d'éviter un accident. Faites particulièrement attention aux enfants : n'importe quel chien, gros ou petit, qu'il ait déjà mordu ou non, adorable ou grognon peut mordre ! On ne le répétera jamais assez : ne laissez jamais un chien seul avec un enfant, même quelques secondes ! La maladresse de l'enfant peut parfois aboutir à un drame (il trébuche sur le chien, lui coure après ou lui tire les poils et l'animal finit par réagir avec ses seuls moyens : crocs à hauteur de bras, de jambe ou de visage !).

Par ailleurs, enfants ou adultes, il y a des moments à respecter : ne dérangez pas un chien qui dort, ne l'envahissez pas quand il est dans son panier (il a besoin de son espace vital), laissez le manger tranquille et ne vous amusez pas à lui retirer quelque chose qu'il a dans la gueule (même si c'est un objet "volé") ! Ainsi vous évitez de prendre des risques inutiles et votre chien s'en trouve plus tranquille !

Dans tous les cas, la morsure est à prendre très au sérieux. Si les situations à risque se multiplient dans votre quotidien, il vous faut demander l'aide d'un professionnel afin de rétablir une relation équilibrée et sécurisante pour tout le monde. Il ne faut jamais oublier que c'est bien la situation qui a provoquée la morsure et non le chien lui même. Un chien qui a mordu une fois ne remordra pas forcément si des changements adéquats sont mis en place. Mais pour cela, il faut l'aide d'un professionnel.

Chien mordeur ne signifie pas chien méchant, plutôt chien incompris ! Apprendre à mieux connaître et mieux communiquer avec votre animal pour éviter que ce genre d'accident ne se répète, c'est en cela que peut vous aider un Comportementaliste.



Copyright © 2014. Tous droits réservés.Lien vers le site chat
Ajouter ce site à vos favoris